print mail facebook linkedin youtube twitter search arrow chevron-with-circle-up
Kone

Henrik Ehrnrooth

Président et DG de KONE Corporation

Henrik

PAROLE D'EXPERT

Exploiter le potentiel de l’urbanisation

Henrik Ehrnrooth, Président et DG de KONE Corporation, nous explique comment KONE contribue à la création de villes agréables à vivre et durables dans différentes parties du monde.

Question : Qu’est-ce que l’urbanisation selon KONE ?

Réponse : Dans les 15 prochaines années, plus d’un milliard de personnes viendront s’installer en ville. La zone Asie-Pacifique connaîtra une augmentation de 350 millions de personnes environ, l’Afrique et le Moyen-Orient connaissant une hausse similaire. Tout ceci implique une croissance mondiale d’environ 140 personnes par minute, ce qui est à peine croyable. Chez KONE, notre mission est d’améliorer la mobilité dans les villes, de faire des villes des lieux où il fait bon vivre et d’aider les personnes à se déplacer de façon pratique et sûre dans ces environnements qui connaissent une urbanisation rapide. L’urbanisation est importante pour nous car elle créée de nouveaux besoins en bâtiments et en infrastructures, avec de réelles exigences en termes d’éco-efficience et de durabilité. Si l’on comprend ces besoins fondamentaux d’urbanisation intelligente et si l’on se concentre sur les améliorations pour les personnes, nous pensons que nous pourrons assurer notre mission et apporter une valeur ajoutée à nos clients et aux personnes qui utilisent nos équipements. .

Q : Dans quelle mesure vos marchés en Europe et aux États-Unis sont-ils différents de ceux des économies émergentes ?

R : Il existe une nouvelle vague d’urbanisation en Europe et aux États-Unis portée par deux changements spécifiques : une population vieillissante et une jeune génération ayant des préférences différentes. Lorsqu’ils vieillissent, les gens ont tendance à quitter les banlieues pour les villes, qui proposent des services de proximité. Ils peuvent ainsi facilement accéder aux soins, aux magasins ou utiliser les transports publics. D’autres préfèrent rester plus longtemps dans leur ville d’origine, ce qui implique que leurs bâtiments doivent être accessibles. Nos solutions de gestion des flux de personnes ont un rôle clé à jouer ici.

Il y a une demande croissante de logements pour personnes seules aux États-Unis et en Europe, car les gens y vivent seuls pendant plus longtemps. Les jeunes générations, elles, préfèrent désormais vivre en ville et la plupart du temps choisissent les transports publics au lieu de la voiture. Comme vous le voyez, les choix évoluent et cela dicte la nature de l’urbanisation.

Q : Quelle est la clé pour gérer les complexités des différents marchés ?

R : Le plus important est de comprendre les besoins des utilisateurs finaux et des clients sur chacun de ces marchés. Par exemple, les bâtiments en Asie sont en moyenne bien plus hauts que ceux d’Europe ou d’Amérique du Nord, qui sont généralement de faible hauteur. Ceci nécessite des solutions uniques en matière de gestion des déplacements de personnes tout en réduisant au maximum la consommation d’énergie. Notre vaste réseau à travers le monde, avec des entreprises locales solides, nous permet de mieux comprendre ce qui se passe dans les différents marchés et de faire les ajustements nécessaires.

Q : Il existe de nombreux débats sur la façon dont on devrait construire les villes, mais il n’y a pas de réponse claire. Comment KONE contribue-t-elle à créer des villes durables ?

R : Chez KONE, nous regardons comment nous pouvons aider les villes à se développer de façon durable et à améliorer la qualité de vie des personnes. Les bâtiments consomment une quantité d’énergie considérable dans le monde. C’est l’occasion pour nous de proposer des solutions pour mieux gérer les flux des personnes tout en réduisant au maximum la consommation d’énergie. C’est notre travail. Nous voulons rendre les grandes villes plus fonctionnelles. Nos solutions sont méticuleusement planifiées pour garantir que les déplacements des personnes sont fluides, confortables, agréables et, par dessus tout, sûrs.

Q : Quels seront, selon vous, les nouveaux sujets de discussion dans l’histoire de l’urbanisation ?

R : Plus nous avancerons et plus l’accent portera sur la diversité. Il deviendra plus important de créer des centres urbains et des environnements destinés à intégrer des personnes de différents milieux socio-démographiques, groupes d’âges, etc. Autre point d’attention : réfléchir toute l’économie du réseau d’infrastructures – éducation, santé et emploi –, acteur à part entière d’une urbanisation réussie.