print mail facebook linkedin youtube twitter search arrow chevron-with-circle-up
Kone

Mutation du tissu urbain mexicain

La croissance des grandes métropoles pousse la main d'œuvre à s'installer au cœur des grandes villes. Cela signifie qu'il faut développer le tissu urbain en hauteur et non pas à la périphérie. Découvrez comment des solutions intelligentes sont en train de transformer les immeubles de bureaux traditionnels de Mexico.

Construire des réseaux de transport public, des écoles, des hôpitaux, des centres commerciaux et d’autres structures au cœur des zones urbaines, et non pas à leur périphérie, voilà qui constitue un véritable casse-tête pour les promoteurs mexicains. La construction verticale est l’objectif primordial de la capitale du Mexique, ainsi que d’autres villes telles que Monterrey, Guadalajara, Tijuana et Chihuahua.

Et c’est le secteur de l’immobilier de bureaux qui s’avère le plus prometteur. Entreprise spécialisée dans l’immobilier d’entreprise, Coldwell Banker Commercial a estimé qu’entre 2016 et 2020 environ 500 000 m² de bureaux seront ajoutés, chaque année, au total national.

Alicia Bandala, directrice exécutive de KONE Mexique, nous explique que « dans la capitale, les grands espaces de bureaux sont répartis sur 10 axes de circulation majeurs. Parallèlement à cela, on assiste à l’émergence de petits immeubles de bureaux, situés dans des rues secondaires reliant de grands axes commerciaux, et dotés d’une surface n’excédant pas 20 000 m² chacun. Début 2017, environ 54 % des quartiers de bureaux en construction à Mexico étaient constitués de petits immeubles. »

 

Optimisation de l’espace

La tour Anseli, située Avenida Revolución, est tout à fait représentative de la croissance régulière du marché mexicain des espaces de bureaux. Il s’agit d’un immeuble de bureaux pour lequel il a été demandé à KONE de créer un moyen de transport vertical empiétant le moins possible sur les espaces afin d’optimiser la rentabilité du bâtiment.

Pour obtenir une circulation fluide des personnes dans ces immeubles, tout en optimisant les espaces, KONE a installé des ascenseurs double-ponts. La tour Anseli sera le premier immeuble de Mexico à en bénéficier. Associés à aux solutions KONE People Flow Intelligence, ils permettront aux résidents de l’immeuble de s’y déplacer facilement.

« Le design de nos couloirs d’accès contrôlés et de nos lecteurs de cartes s’intègrent parfaitement au style minimaliste et élégant du bâtiment ; ce qui, outre le confort visuel, offre aux utilisateurs une expérience agréable, en toute sécurité », déclare Alicia Bandala. « La cerise sur le gâteau ? Les utilisateurs titulaires d’une autorisation spécifique peuvent bénéficier de l’appel à distance de l’ascenseur grâce à leur téléphone portable. »

 

Des solutions sur-mesure

Les ascenseurs de ce bâtiment sont personnalisés. Chacun d’entre eux a été conçu soigneusement et adapté aux demandes de l’architecte et de l’ingénieur en charge du projet. « C’est pourquoi nous avons été intégrés au projet dès le début, comme consultant et conseiller, pour aider les dirigeants de la société-cliente à prendre des décisions tout en proposant des solutions attractives. » indique Alicia Bandala.

« La tour Anseli est un projet emblématique pour Mexico », déclare Carlos Salame, employé du constructeur CINSA qui a élaboré le projet. « C’est le premier bâtiment a avoir été équipé d’une gamme complète de solutions KONE Access. Cela a permis d’accroître notre surface rentable, à notre grande satisfaction. »

C’est la capacité de KONE à fournir des solutions dans le cadre de projets emblématiques, partout dans le monde, qui donne aux clients la certitude d’être entre de bonnes mains. « Nous avons clairement démontré notre statut et notre expérience en matière de projets importants et complexes, tels que Arcos Bosques I et II, Plaza Carso, et Pabellon M. Et nous allons travailler très prochainement à Mexico sur d’autres projets très intéressants, dans le cadre desquels nous ferons la démonstration des atouts de l’offre People Flow ; notamment : la Tour Manacar, la Tour Reforma 509, et la Tour Latitud », souligne Alicia Bandala.

Le marché de l’immobilier s’annonce prometteur à Mexico pour ces prochaines années, car de nombreux bâtiments anciens vont devoir être rénovés. Mais nous sommes prêts pour la numérisation accrue des services de maintenance, et pourrons proposer à nos clients des solutions de maintenance prédictive, entre autres.