print mail facebook linkedin youtube twitter search arrow chevron-with-circle-up
Kone

Petit glossaire de la Transformation Numérique

Dans le monde de l’entreprise aujourd’hui, l’expression « transformation digitale » est utilisée à toutes les sauces. Chaque organisation se soucie d’opérer ou d’avoir opéré sa transformation numérique. Mais qu’entend-t-on véritablement par cela, et plus particulièrement s’agissant du secteur d’activité de KONE ? De A à Z, voici les principaux termes à maîtriser pour comprendre le B.A.-BA de la transformation numérique dans l’industrie.

 

  • Automatisation
    L’automatisation est un ensemble de tâches techniques exécutées par des machines, permettant de réduire ou de se substituer à l’intervention humaine. Elle fait partie la troisième révolution industrielle, ou Industrie 3.0. L’automatisation touche tous les secteurs de l’industrie, et notamment les transports en commun dont les ascenseurs et escaliers mécaniques font parties.

 

  • Bâtiment intelligent
    Energie, fluides, climatisation, sécurité… Le bâtiment intelligent est capable d’analyser et d’ajuster ces variables en fonction de l’usage qui en est fait. Il participe ainsi à l’amélioration du cadre de vie de ses occupants – en leur apportant notamment plus de confort et de sécurité – tout en étant plus efficient énergétiquement. Ainsi, les solutions KONE Residential Flow proposent de simplifier la vie des résidents par ses solutions connectées d’accès au bâtiment, de gestion des visiteurs et d’accès à l’information.

 

  • Big data
    Expression datant de 1997 et qui désigne une quantité de données ayant atteint un tel volume qu’elle dépasse les capacités humaines d’analyse ainsi que celles des outils informatiques classiques. Selon les prévisions du cabinet IDC, le volume de données produites dans le monde attendra les 40 zettaoctets (cf. définition plus bas) en 2020. Être capable de tirer des enseignements de tels volumes de données est l’un des grands enjeux de société des années à venir.

 

  • Capteurs connectés
    L’introduction des objets connectés bouleverse les processus industriels. Les capteurs connectés, associés à des connexions sans fil et internet haut débit, donnent accès à des données de production ou de fonctionnement en continu qui pourront être analysées pour permettre d’augmenter l’efficacité des équipements, notamment des ascenseurs et des escalators, sur lesquels sont installés ces capteurs. Les Services connectés 24/7 de KONE proposent ainsi l’installation de capteurs connectés sur les équipements, permettant ainsi à l’intelligence artificielle Watson d’analyser en permanence plus de 200 paramètres et ainsi agir avant qu’une défaillance ne survienne.

 

  • Cloud
    Le Cloud, aussi appelé Cloud computing ou Informatique en nuage, consiste à stocker et à consulter ses fichiers directement sur internet plutôt que sur un disque dur d’ordinateur. Il utilise la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants, le plus souvent installés dans des datacenters, par l’intermédiaire d’un réseau, généralement Internet. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l’utilisateur, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d’utiliser des applications à distance.

 

  • Industrie 4.0
    Le concept d’Industrie 4.0 correspond à une nouvelle façon d’organiser les moyens de production depuis l’avènement du digital. Toujours en cours aujourd’hui, cette 4e révolution industrielle vise à faire converger monde virtuel, monde réel et conception numérique sur un mode d’interconnexion permanente pour permettre une production de masse, certes, mais personnalisée.

Les 4 révolutions industrielles

Source : Visiativ Industry

 

  • Intelligence artificielle
    L’intelligence artificielle est l’un des grands thèmes de la 4e révolution industrielle. C’est un ensemble de théories et de techniques ayant pour but de développer des programmes informatiques complexes permettant à des machines de simuler l’intelligence humaine (raisonnement, apprentissage…).

 

  • IoT
    L’Internet of Things, en français l’Internet des Objets, caractérise des objets physiques connectés ayant leur propre identité numérique et capables de communiquer les uns avec les autres. Ce réseau, tel un cerveau humain, crée ainsi des passerelles entre le monde physique et le monde virtuel. Le marché mondial de l’IoT est en pleine effervescence : il devrait s’élever à 1 100 milliards de dollars à l’horizon 2025, selon une étude de la GSMA.

 

  • Machine learning
    Le Machine learning est une des branches d’étude les plus prometteuses de l’intelligence artificielle. Elle désigne la capacité des machines à apprendre à partir de l’analyse du Big data. En se basant sur des statistiques, les machines réalisent des prédictions. L’intelligence artificielle Watson, à laquelle KONE fait appel pour proposer ses Services connectés 24/7, se perfectionne ainsi sans cesse. Plus elle accumule de données sur les ascenseurs et escalators connectés à travers le Monde, plus elle propose une analyse fine et pertinente des symptômes.

 

  • Maintenance 4.0
    L’évolution vers l’industrie 4.0 se fait à tous les niveaux, y compris la maintenance. Activité cruciale, celle-ci assure la disponibilité et la performance d’équipements, tels que les ascenseurs ou les escaliers mécaniques. La maintenance est désormais dopée par les innovations technologiques du numérique de manière à prévenir les incidents. On parle aujourd’hui de maintenance prédictive.

 

  • Zettaoctet
    Unité de mesure de quantité d’information numérique, valant 1 000 000 000 000 000 000 000 octets, et dont le symbole est Zo. Elle sert aujourd’hui à mesurer le Big Data. Rappelons qu’1 seul octet permet de représenter 256 valeurs ou combinaisons.

 

Dans l’industrie, les équipements et services connectés et automatisés reposent sur de nouvelles technologies permettant de proposer plus de confort, de sécurité et de fiabilité. Les dysfonctionnements éventuels peuvent même être identifiés avant qu’ils ne se produisent. Au quotidien, cela se traduit par une capacité à transformer et fluidifier l’expérience de déplacement des personnes dans les bâtiments et les villes. Du concret, en somme !