print mail facebook linkedin youtube twitter search arrow chevron-with-circle-up
Kone

Toujours une croisière d’avance

Les paquebots accueillent des milliers de passagers et membres d'équipage pour des croisières autour du monde. Découvrez comment l'expertise de KONE Marine a permis au plus grand paquebot jamais construit, le Harmony of the Seas, d'y parvenir sans accroc.

Quand on pense « paquebot », il nous vient tout de suite à l’esprit une ville flottante ; le Harmony of the Seas, le tout dernier navire de la flotte Oasis de la compagnie Royal Caribbean Cruises Ltd. en est le meilleur exemple. Pesant près de 227 000 tonnes, le plus grand bateau de croisières au monde peut accueillir plus de 8 800 passagers et membres d’équipage. Fort d’une capacité de plus de 2 700 cabines réparties sur de multiples ponts, il propose aux passagers des activités telles que : toboggans aquatiques, simulateurs de surf, murs d’escalade, et même un golf miniature. Il s’agit donc bien d’une véritable ville flottante.

Mais contrairement à une ville à terre, qui dispose de multiples modes de transport pour que les personnes puissent se déplacer, les passagers des paquebots dépendent quasi entièrement de solutions de transport vertical, telles que les ascenseurs et les escalators. Mais il ne s’agit pas d’ascenseurs traditionnels, car des ascenseurs « aquatiques » sont nécessaires pour ces énormes navires.

Des solutions sur-mesure pour les paquebots

« Ils doivent être assez solides pour supporter les mouvements constants inhérents à la navigation, mais également minimiser les vibrations et garantir que les passagers n’auront pas le mal de mer », nous explique Nicolas Huguet, responsable de projet chez KONE Marine. « En outre, ils doivent être compacts car sur un navire l’espace est très limité. Les croisiéristes doivent optimiser l’espace disponible pour les cabines et autres attractions. »

Cependant, le défi ne consiste pas uniquement à trouver l’ascenseur parfait pour un navire. Comme le souligne Nicolas Huguet, « la plus grosse difficulté est de respecter le rythme de la construction ». Les ascenseurs destinés à un immeuble sont installés lorsque leurs gaines sont en place ; il n’en va pas de même pour ceux destinés aux paquebots : leur installation implique une coordination totale, dès le lancement du projet.

« Un paquebot est construit par tronçons. Un tronçon peut peser plus d’un millier de tonnes ; il contient tous les éléments constitutifs de cette portion du navire. Des centaines de ces tronçons sont ensuite assemblés dans les chantiers navals pour constituer le navire, comme on ferait pour un gigantesque puzzle », précise Nicolas Huguet. « Cela signifie que le concept, l’équipement et le matériel doivent être prêts dès le lancement du chantier afin que nous puissions tout installer au fur et à mesure que l’assemblage des tronçons progresse. C’est ce que nous appelons la méthode modulaire. »

S’adapter à la situation

« Cet impératif est double dans le cadre d’un projet comme le Harmony of the Seas », souligne Nicolas Huguet, se rappelant le moment où ils ont dû revoir entièrement leurs plans.

« Les propriétaires du navire voulaient que les cabines soient 15 centimètres plus hautes. Ça ne semble pas grand chose, mais nous avons dû revoir tous nos plans pour nous assurer que la hauteur sous plafond requise des cabines d’ascenseur était suffisante ; ce qui signifiait : se remettre à la planche à dessin », explique Nicolas Huguet. « Comme nous travaillions en étroite collaboration avec le chantier naval depuis le début, cela n’a pas posé de problème, et nous avons pu modifier les plans en conséquence. »

Au final, le chantier naval a décerné un prix à KONE pour son adaptabilité et sa réactivité. « C’était la première fois que le chantier naval décernait un prix à un fournisseur », précise Nicolas Huguet. « Ce prix nous a été remis au titre de notre longue collaboration, et l’un des directeurs nous a même recommandés comme étant capables d’anticiper chacun des besoins d’un chantier naval. »

Définir la norme

Le parfait déroulement d’un tel chantier est le fait de décennies d’expérience de KONE, et notamment du travail réalisé sur les deux navires jumeaux de l’Harmony of the Seas : l’Allure of the Seas et l’Oasis of the Seas. C’est donc logiquement que KONE a remporté le contrat d’équipement pour deux nouveaux paquebots de la gamme Oasis.

Mais ce n’est pas tout. KONE a aussi installé des systèmes sophistiqués pour faciliter le déplacement des passagers sur les paquebots ; par exemple : le mode Embarquement et le mode Bagages, qui peuvent être activés pour garantir que tous les ascenseurs se rendent automatiquement au pont réservé à cet effet.

Tous les ascenseurs KONE sont également équipés de technologies favorisant les basses consommations d’énergie telles que l’EcoDisc, doté de moteurs régénératifs qui réinjectent dans le réseau 90 % de l’énergie générée par l’ascenseur lors du freinage.

Autre facteur qui fait de KONE le fournisseur de référence des plus grands croisiéristes : l’immense réseau Maintenance de l’entreprise ; en effet, comme le souligne Nicolas Huguet, « nous avons des techniciens basés dans la plupart des grands ports du monde entier, notamment en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. »