print mail facebook linkedin youtube twitter search arrow chevron-with-circle-up
Kone

Une nuit au musée

Il n'est pas aisé de remplacer quatre séries d'escalators dans un bâtiment centenaire où viennent plus d'un million de visiteurs par an. C'est pourtant ce que KONE a réussi à faire au Musée de la Nature et des Sciences de Denver (USA), sans perturber la foule des visiteurs. Voici comment nous avons procédé.

Des dinosaures aux momies égyptiennes, de la reconstitution d’une mine de pierres précieuses à des expositions sur l’espace, le Musée de la Nature et des Sciences de Denver propose un panorama exhaustif de l’histoire, de la nature et des sciences. Inauguré en 1900, le musée est établi dans un bâtiment de 66 528 m² et abrite plus d’un million d’objets dans ses collections. Plus de 1,6 million de personnes s’y rendent chaque année et en ressortent ébahies et fascinées.

Cependant, tous les bâtiments, surtout les plus visités, doivent être régulièrement modernisés pour s’adapter aux temps nouveaux. Le Musée de la Nature et des Sciences de Denver ne fait pas exception, surtout en ce qui concerne les escalators. Généralement, un escalator bien entretenu peut durer 25 à 30 ans. Ceux du Musée avaient 28 ans. Ils commençaient à montrer des signes d’usure évidents.

« Nos appareils devenaient un peu vieux, et nous venions d’avoir quelques problèmes avec certains tapis roulants », explique James Calder, responsable de l’entretien du bâtiment abritant le Musée. « Une fois, le tapis roulant de l’un de nos appareils les plus anciens s’est brisé : il a fallu un mois pour le réparer. Cette indisponibilité était trop longue pour un appareil si crucial pour la circulation des visiteurs dans nos locaux. »

Rendre les indisponibilités aussi courtes que possible

Le Musée de la Nature et des Sciences de Denver est ouvert 364 jours par an ; et des activités s’y déroulent à toutes heures du jour et de la nuit. Près de 500 employés et 1 200 bénévoles participent à la vie du musée qui accueille près de 1,6 million de personnes par an.

Avec une telle activité, il est facile de comprendre en quoi une défaillance ou une panne peut gravement entraver le déplacement des personnes d’un endroit à un autre du musée.

Pour résoudre ces problèmes, le musée a choisi de moderniser les appareils ; mais le temps nécessaire à l’installation d’un nouvel équipement devait également être sérieusement pris en compte.

« Les escalators se situent en plein cœur du musée. Nous savions qu’il était temps de les remplacer, mais il était inconcevable d’envisager une fermeture de l’établissement. Nous avons soigneusement préparé les aspects liés à la logistique et à la sécurité avant d’entreprendre ce projet », explique James.

KONE s’est vu attribuer le contrat de mise aux normes des escalators et a proposé deux options au musée : retirer et remplacer l’ensemble des charpentes des escalators existants, ou mettre aux normes les escalators existants grâce au produit EcoMod – une solution de modernisation complète qui permet de mettre des escalators aux normes sans avoir à démolir les planchers ou les façades de l’immeuble. Sans surprise, le musée a choisi l’option EcoMod.

Des solutions innovantes pour optimiser l’espace

« Le manque d’espace posait problème. Retirer et remettre les escalators pour remplacer les charpentes s’avérait très compliqué, surtout si l’on tient compte du fait que ces escalators relient trois étages », explique Kevin Wigley, responsable régional des ventes Escalator chez KONE. « EcoMod est une solution clefs en mains : on réutilise les charpentes existantes et on conserve les éléments architecturaux et décoratifs existants. Cela contribue à restreindre l’indisponibilité et favorise grandement notre proposition. »

En outre, les escalators EcoMod peuvent fonctionner dans les deux sens, chose impossible avec les anciens escalators du musée. Cela a permis aux gérants du musée d’obtenir l’extrême flexibilité indispensable pour modifier, en souplesse, la circulation des personnes lors des nombreux événements et expositions qui ont lieu ici chaque année.

L’installation des escalators EcoMod du Musée de la Nature et des Sciences de Denver a pris fin avec trois semaines d’avance sur le programme. Alors que la phase de modernisation des escalators battait son plein, le musée a enregistré un record d’affluence : 1,8 million de visiteurs. Mais la gêne occasionnée s’est avérée minime.

« Je n’ai jamais eu vent de la moindre réclamation », signale James, tout sourire. Voilà qui témoigne, une fois de plus, de nos nombreuses années d’expérience en matière de solutions efficaces pour la circulation des personnes ; une expérience qui nous a permis d’aider un des plus emblématiques musées des États-Unis à éduquer et captiver des milliers de gens sans la moindre anicroche.