print mail facebook linkedin youtube twitter search arrow chevron-with-circle-up
Kone

La connectivité, à quoi ça sert ?

La connectivité est à la ville ce que le système nerveux est au corps : un moyen de transporter l’information pour qu’elle soit analysée. Quand les objets connectés irriguent la ville, c’est toute une nouvelle panoplie de services personnalisés qui se déploient pour améliorer notre vie quotidienne.

Déjà une réalité pour les bâtiments ?


Avez-vous déjà appelé l’ascenseur avec votre coude ? Mais si… Souvenez-vous : vous rentriez, les bras chargés de course, et avez dû vous contorsionner comme un bretzel pour atteindre le bouton du bout du coude.

Alors qu’un ascenseur connecté aurait pu vous reconnaître et savoir immédiatement à quel étage vous déposer”, nous dévoile Mikko Aro, head of global maintenance R&D chez KONE. “Dès que vous pénétrez dans l’immeuble, vous n’avez plus besoin de presser aucun bouton du tout”. 

Il ne s’agit pas là d’un scénario de science-fiction. La connectivité permet d’apporter plus de confort et de modernité dans nos environnements urbains. Et nous avons accès à toutes ces innovations dès aujourd’hui.

 

Comment ça marche ? 

 

C’est votre sens du toucher qui vous avertit lorsqu’un appareil est chaud. L’information circule à travers votre système nerveux jusqu’à votre cerveau, pour vous pousser à enlever votre main”, nous explique M. Aro. C’est exactement le même phénomène qui se produit avec les appareils connectés.

Les capteurs fonctionnent comme les sens. La connectivité s’apparente au système nerveux, tout comme le cloud au cerveau.

Et si la connectivité s’avère incontournable aujourd’hui, c’est parce qu’elle permet d’analyser des quantités massives de données, afin de prendre les mesures les plus adaptées aux différentes situations rencontrées.

La connectivité offre aussi la possibilité de customiser chaque expérience au sein de notre quotidien. Il serait même possible de personnaliser un trajet en ascenseur avec un système de reconnaissance des passagers. Un fan de sport pourrait par exemple voir les derniers résultats de matchs de football s’afficher sur l’écran de la cabine. Ou la lumière de l’ascenseur pourrait prendre une teinte bleutée pour quelqu’un qui adore cette couleur.

Et ce n’est pas tout : les services connectés sont aussi un moyen d’apporter de la valeur ajoutée, en boostant l’efficacité, en réduisant les coûts et en améliorant la sécurité.

La connectivité est particulièrement intéressante pour les propriétaires d’immeubles,” nous indique M. Aro, en rappelant que les Services Connectés 24/7 de KONE permettent de surveiller les ascenseurs en temps réel et d’assurer ainsi un fonctionnement optimal des infrastructures.

Avec la maintenance prédictive, nous savons exactement quelle opération de maintenance réaliser sur un ascenseur avant même de rentrer dans l’immeuble. Cela permet in fine d’augmenter la disponibilité des équipements et d’offrir une valeur ajoutée aux clients.

 

Bienvenue dans l’ère de la connectivité intégrée

 

Les progrès technologiques ouvrent le champ des possibles en matière de connectivité, à mesure que le nombre d’objets connectés augmente dans nos bâtiments.

Un immeuble peut ainsi se servir du “Machine Learning” pour contrôler l’environnement urbain et optimiser la gestion des espaces. Prenez un “Smart Office” : le bâtiment peut calculer le nombre d’employés qui partent manger à différentes heures et appeler le nombre d’ascenseurs correspondant. Une station de métro est capable de vérifier en temps réel à quel moment finit un match de football pour adapter la circulation des escalators à la forte affluence de supporters.

Nous entrons à l’ère de la transformation digitale et de la connectivité intégrée,” souligne M. Aro. “Si vous achetiez un Smartphone en 2005, le système d’exploitation ne changeait jamais. Aujourd’hui, on peut mettre son système à jour à distance.” Le même constat s’impose pour à peu près tous les appareils, y compris les ascenseurs.

Nos attentes et nos exigences évoluent en permanence. Pourquoi les caractéristiques d’un ascenseur ou d’un escalator devraient-elles donc rester figées au cours de son cycle de vie ?

 

Et pour aller plus loin dans votre lecture, consultez nos articles qui réfléchissent à la connectivité au sein des immeubles…

Soyez prêt dès aujourd’hui pour le bâtiment de demain
Quand les usages guident l’évolution des bâtiments et non l’inverse
Maintenance prédictive pour tous les bâtiments : ce qu’il fallait retenir de la conférence au SIMI