print mail facebook linkedin youtube twitter search arrow chevron-with-circle-up
Kone

L’ascenseur connecté, pour encore plus d’accessibilité au quotidien

Circuler dans un bâtiment inconnu peut s’avérer déconcertant pour n’importe qui. Imaginez-vous alors quand on est non-voyant ou malvoyant : l’expérience peut vite devenir particulièrement déroutante. Dans un centre de formation professionnelle situé en Allemagne, l’application de navigation BlindSquare a été connectée à l’API d’un ascenseur KONE pour offrir plus d’autonomie aux étudiants au sein du bâtiment.

Assurer une meilleure accessibilité pour les non-voyants


S’il est impossible de l’imaginer depuis l’extérieur, il y a bien quelque chose d’unique sur le site du BFW Würzburg. Ces immeubles bas, construits en plein campus universitaire, ressemblent à n’importe quel autre bâtiment dans la région. Et pourtant, le centre de formation pour les personnes aveugles ou malvoyantes est l’un des premiers en Allemagne à être entièrement accessible grâce à la connexion de l’application BlindSquare aux ascenseurs KONE.

En exploitant des données provenant d’Open Street Map et de Foursquare, BlindSquare a pour mission d’aider les personnes atteintes de cécité à s’orienter correctement dans le monde. Cette application smartphone, qui utilise la technologie GPS pour envoyer des signaux sonores aux usagers, indique le chemin à suivre et décrit l’environnement alentour pour aider chaque individu à trouver ses repères. Cela rend les déplacements beaucoup plus simples, même dans des zones inconnues.

Mais si BlindSquare a réussi à cartographier la majorité du monde extérieur, les espaces intérieurs des immeubles représentent un enjeu plus complexe. Pour la plupart des utilisateurs de l’application, l’assistance offerte par BlindSquare s’arrête dans le hall d’entrée. L’intérieur des bâtiments inconnus pose alors des problèmes aux personnes souffrant de troubles visuels. Le seul fait de trouver l’ascenseur peut s’avérer délicat, et si ce dernier ne dispose pas du guidage vocal, il est très difficile de deviner comment il fonctionne, quand en sortir, et dans quelle direction aller quand vous arrivez à l’étage voulu.

 

 

Bien se diriger au sein des bâtiments


“Je suis toujours en train de rechercher des solutions techniques pour favoriser les voyages autonomes,” déclare Hellmuth Platz, spécialiste de l’orientation et de la mobilité chez BFW Würzburg. Cela fait bientôt 8 ans que ce dernier se sert de BlindSquare pour apprendre à ses étudiants à se déplacer à l’extérieur.

Il a également collaboré avec BlindSquare pour utiliser l’application à l’intérieur des bâtiments, au bénéfice des 220 étudiants vivant majoritairement sur le campus. Quand l’installation des balises de géolocalisation Bluetooth a été terminée, “l’étape suivante consistait logiquement à relier l’application aux ascenseurs.”

Cette innovation a été rendue possible grâce aux interfaces de programmation d’application (API) des ascenseurs KONE, qui permettent des interactions sécurisées entre diverses applications digitales. C’est notamment le cas de BlindSquare et du système de commande de l’ascenseur qui fonctionnent maintenant de concert pour faciliter le mouvement des personnes malvoyantes entre les différents étages, via le guidage vocal du smartphone.

Pour que ce système marche parfaitement, il a fallu créer un signal stable dans l’ensemble du bâtiment. H. Platz a aussi passé beaucoup de temps à penser aux types d’informations que les usagers s’attendraient à recevoir à la sortie de l’ascenseur. “Par exemple, lorsque l’administration se situe à gauche et l’accueil à droite.”

 

 

Le digital en faveur de l’inclusion sociale


L’accessibilité pour tous est un principe fondamental de l’engagement de KONE, et les nouvelles technologies ouvrent de nouvelles opportunités à cet égard.

“Il est très facile d’intégrer BlindSquare avec l’une des API de KONE, pour que l’application appelle l’ascenseur à la place de l’utilisateur et lui indique quel chemin prendre. Une fois l’application intégrée, KONE s’occupe de tout, même de la connexion sécurisée vers le cloud.”

Selon H. Platz, la valeur ajoutée repose sur la création d’un environnement encore plus accessible, permettant aux personnes aveugles ou malvoyantes de circuler de façon autonome d’un point A un point B.

 

 

“Un jour, un non-voyant m’a avoué que l’invention du smartphone était aussi capitale que l’écriture braille,” remarque H. Platz, fervent défenseur des nouvelles technologiques pour promouvoir l’indépendance et l’inclusion sociale. Il espère que KONE continuera de développer et améliorer ses solutions de technologie intégrée avec BlindSquare et tous ceux qui utilisent le système.

M. Meiner, de son côté, aimerait que davantage de propriétaires d’immeubles réfléchissent à cette notion d’accessibilité : “Le futur dépend vraiment des propriétaires d’immeubles qui ont pour objectif de contribuer à faciliter la vie des personnes aveugles.”

 

A propos de BlindSquare

Depuis 2012, BlindSquare fait preuve de leadership et d’innovation dans le domaine des informations de navigation pour les personnes aveugles, sourdes et malvoyantes. Récompensée par de nombreux prix, l’application compte 60000 utilisateurs dans plus de 2300 villes réparties dans plus de 180 pays. BlindSquare est réputée pour sa capacité d’intégration, basée sur un accès sans précédent à l’information et l’aide aux voyageurs. Son ambition : repousser les limites de l’inconnu, en les remplaçant par de l’information.

 

Pour aller un peu plus loin dans votre lecture…

– L’écosystème, un réseau d’opportunités
– Soyez prêt dès aujourd’hui pour le bâtiment de demain
– Smart building : réinventer votre façon d’habiter