print mail facebook linkedin youtube twitter search arrow chevron-with-circle-up
Kone

Sandrine Kadjo

Responsable Sécurité chez KONE

/

La culture de sécurité : partager pour mieux agir

“Veiller à améliorer la sécurité et le bien-être de ses collaborateurs”, telle est la mission de Sandrine KADJO, Responsable Sécurité chez KONE. A l’occasion de la 8ème édition annuelle de la Safety Week (Semaine de la Sécurité), elle nous rappelle que pour contribuer à une meilleure mobilité urbaine, “KONE doit continuer à renforcer sa démarche sécurité au quotidien”. Un engagement qui implique de faciliter les échanges et le partage de bonnes pratiques entre tous les salariés, partenaires et utilisateurs des solutions KONE.

TENDRE ENSEMBLE VERS LE “ZÉRO INCIDENT”

 La sécurité est au coeur de l’engagement KONE. Les ascenseurs, escaliers mécaniques et portes automatiques sont utilisés chaque jour par un milliard de personnes. “La sécurité est donc primordiale dans la conception des différentes solutions que nous fournissons à nos clients”, déclare Sandrine Kadjo.

“L’objectif de KONE est de faire en sorte que tous les utilisateurs, partenaires et collaborateurs puissent au quotidien rentrer en toute quiétude chez eux.” Pour y parvenir, le groupe met en oeuvre tous les moyens opérationnels qui permettent de mener son activité internationale de manière sécurisée et pérenne. Un effort collectif qui porte ses fruits puisque le nombre d’incidents voyageurs a notamment été divisé par 10 ces 10 dernières années.

D’ailleurs, Sandrine Kadjo est convaincue que dans un futur proche, il sera possible de prévenir tous les accidents. Elle nous révèle que l’ambition ultime de KONE est “d’atteindre un jour le zéro incident”. “La sécurité est l’affaire de tous, il faut que tout le monde participe. C’est une culture que chaque acteur de notre secteur doit entretenir et promouvoir au quotidien.”

 

IMPLIQUER LES ÉQUIPES DANS LA PRÉVENTION DES RISQUES

Selon Sandrine Kadjo, renforcer la culture sécurité de l’entreprise, c’est former continuellement les employés sur les questions sécuritaires, comme sur les enjeux environnementaux et sanitaires qui y sont liés. Cela passe également par des conditions de travail ad hoc. Pour cela, “KONE met à disposition de ses collaborateurs des équipements de protection individuelle, des outils et méthodes qui les incitent à prendre leur sécurité en main.” Tout au long de l’année, un véritable travail d’équipe est ainsi réalisé, du technicien au manager jusqu’à la Direction. Il repose sur 3 piliers :

  • Une application permettant aux techniciens de remonter toutes les situations à risques rencontrées sur le terrain directement depuis leur téléphone
  • Un rendez-vous mensuel mené par les superviseurs afin de rappeler toutes les bonnes habitudes pour ne pas se mettre en danger
  • Des visites terrain sous forme d’audit entre le technicien et son manager pour partager les problématiques du site

Chaque année, KONE organise en interne la Safety Week partout dans le monde pour l’ensemble des filiales du Groupe, un événement dédié aux pratiques de sécurité avec des ateliers, des animations interactives et des modules de formation. “Tout est mis en place pour favoriser le partage des bonnes pratiques entre les collaborateurs dans une logique d’entraide”. Cela participe à créer des conditions de bien-être au travail qui ont un effet vertueux pour l’entreprise, “avec une meilleure motivation et implication des salariés au quotidien”, comme le souligne Sandrine Kadjo.

Toutes ces actions déployées tiennent leur promesse puisque KONE constate aujourd’hui une baisse de 40% du nombre de jours d’arrêt dus à des accidents du travail.

 

EDUQUER CLIENTS ET USAGERS AUX BONNES PRATIQUES

Il est important de savoir qu’en matière d’ascenseur, la majorité des accidents ne sont pas liés aux équipements mais à des mauvais comportements utilisateurs. Le rôle de KONE, au-delà de proposer des solutions adaptées aux normes et standards en vigueur dans chaque pays, est aussi “d’agir sur l’éducation des utilisateurs en leur rappelant la bonne conduite à adopter”, nous explique Sandrine Kadjo. Cela se manifeste par l’organisation de diverses activités promouvant une utilisation sûre des équipements auprès du grand public : ateliers ludiques dans les centres commerciaux, vidéos éducatives, jeux et supports de communication online…

Cette dimension pédagogique se retrouve également auprès des clients qui ne connaissent pas toutes les lois et règlements concernant la sécurité des appareils. “Dans un pays comme la France qui dispose d’un parc d’ascenseurs ancien, nos équipes travaillent avec les clients pour leur offrir les meilleures solutions de modernisation de leurs installations.” Elles communiquent activement pour leur donner tous les outils nécessaires permettant d’identifier les situations dangereuses et la conduite à tenir. Sur le terrain, les techniciens de maintenance jouent le rôle d’interlocuteur privilégié pour expliquer aux clients ce qui a été réalisé durant leur intervention. Ils sont là pour répondre à toutes leurs questions.

Vous l’aurez compris, chez KONE la sécurité est un effort conjoint qui repose sur l’implication de tous.